Minuscule

Et si la paix résidait dans la conscience de notre vraie taille, de notre vraie échelle, de notre vrai pouvoir.

Et si la paix résidait dans la conscience que nous sommes minuscules et limités à l’instant présent et à ce que peut englober notre regard et nos oreilles.

Et si la paix résidait dans la conscience que nous n’avons que le pouvoir de voir et de ressentir ce moment qui est en train de passer.

Et si la paix résidait dans la conscience que tout le reste est rêve, imagination, extrapolation.

Et si la paix résidait dans la conscience que comme toute chose, si nous ne nous tenons pas à notre juste place on se fait mal.

Et si la paix résidait dans la conscience que nous sommes cette place.

Qu’il n’y a rien d’autre à savoir, à chercher, à tenter.

Que ce qui n’est pas là, en train d’être à portée d’yeux, d’oreilles, de main, N’EST PAS LA.

Mais qu’il y a quelque chose qui est là, et toujours là, et bien c’est nous-m’aime.

Aussi minuscule que cela puisse nous paraitre, c’est tout ce que nous sommes.

Alors, soyons le.

Sur ce… Bon dimanche.

10928867_424726184353697_570388980189485868_n

Publicités