Racisme et politique

Depuis qu’on a commencé à dire qu’on rentrait en France monter une savonnerie la question récurrente avec celle des charges sociales c’est celle du racisme.

Vous n’avez pas peur du racisme? ( et/ou des charges sociales?)

Moi pas trop, à moins que la France ait bien changée, j’ai un physique et un nom limite aryen mais mes deux gosses et mari font un peu plus « du sud…non plus au Sud ». Avec des noms et prénoms carrément muslim pour tout dire. Des arabes quoi. C’est marrant mais j’ai du mal à employer ce mot, « arabe » et j’ai préféré muslim à musulman comme je préfère black à noir: merci la bien pensance française!!! Qu’on ne sait plus comment parler, on se sent automatiquement suspecté alors qu’on ne veut rien dire de mal. C’est un autre sujet, je m’en pourlèche les babines…

Donc se pose automatiquement la question du racisme, vous l’aurez bien compris.

Alors j’avais déjà une idée sur la question après avoir passé 12 ans dans un pays étranger où tout le monde n’apprécie pas forcément les français mais il parait que ce n’est pas du racisme c’est juste normal parce qu’on est des vrais cons et coloniaux en plus. Bon, j’en sais rien mais se faire traiter de « sale pute de française, rentre chez toi », j’ose imaginer que c’est quand même grosso modo de ça qu’on est en train de parler. Ca ne m’est pas arrivé souvent de manière aussi directe, faut être honnête, mais des petites mesquineries du quotidien j’en eu ai pas mal, dans les rayons des fruits et légumes notamment, les filles étant un peu plus au taquet (je pense que c’est parce que je leur ai piqué un bonhomme, le plus beau et le plus sympa il faut être honnête) mais je ne tiens pas les comptes, ça me passe au dessus en fait, je le prends pas personnellement, je suis juste triste de la connerie humaine, voici un bout de ma réponse vous l’aurez deviné.

Ce qui m’amène au volet politique de cet article parce que c’est dans un documentaire sur Mme Taubira que j’ai entendu exactement ce que je pense.

Pour le point politique, sachant que déjà dans la vraie vie je ne reconnais ni ma droite ni ma gauche (délatéralisé on dit) et que quand on me demande avec quelle main j’écris je ne me souviens plus sous la pression, ou alors je réponds « celle-là » ce qui ne m’aide pas, et que j’ai déjà raté le virage et on s’est perdu, alors je ne suis pas très certaine de mes positions politiques. Je suis par héritage plutôt de gauche mais un jour je me suis faite avoir par article d’un journal qui disait que le gouvernement Hollande avait pris des tas de décisions que je trouvais plus judicieuses les unes que les autres, sur l’emploi, la sécu et tout ça et il s’avère que le journal c’était le Gorafi, et que c’était une blague et lesdites mesures plus qu’à droite, du coup je ne sais plus ce que je suis. Mais ça ne me dérange pas trop, parce que je crois bien qu’ils ne savent pas trop qui ils sont non plus. Et que si je dois voter, je voterai Obama parce qu’il a la classe, ou même Michelle parce qu’elle deux fois plus la classe.

Donc Taubira, je ne sais pas ce que j’en pense si ce n’est que je la trouve digne, et rien que ça en politique c’est juste tellement rare la dignité que je sais que je l’aime bien et que son truc des prisons j’étais pour parce que je ne sais pas pourquoi les prisons ça m’a toujours intéressée et je trouve que c’est pas au point comme truc.

Et elle parlait dans ce documentaire de sa venue à Paris, jeune fille, et le journaliste lui posait la question du racisme évidemment, elle a répondu qu’elle y a tout de suite été confrontée, dans le métro je crois, et pour la paraphraser, elle a trouvé ça tellement con que ça ne l’a pas touchée, elle a dit ensuite: je sais qui je suis moi!

Voilà ce que j’ai envie de répondre.

Vous n’avez pas peur du racisme? ( et/ou des charges sociales?)

Et bien non, et si mes gamins viennent un jour se plaindre qu’on est raciste avec eux et que ceci et que cela, ben je leur foutrai une beigne, parce qu’on ne donne pas le moindre pouvoir aux cons, et surtout on ne leur fait pas croire qu’ils ont la moindre importance dans notre vie, car on sait qui on est, nous. Et le racisme n’est qu’une forme parmi des milliers de la connerie humaine et depuis quand on fait cas de la connerie humaine pour avancer dans la vie? Hein?

Bon.

Sinon, oui, on a peur des charges sociales.

10690021_384557581703891_8515749850218774811_n

 

Publicités