Résolution

Cette année je n’en ferai qu’une et pas des moindres.

Ma résolution pour 2016 : être nulle.

Nulle de chez nulle, une bille, pas fiable pour un sous, une andouille, de l’air entre les deux oreilles, lymphatique, l’électricité qui ne passe pas à tous les étages, le sourire béat de « heureux les innocents », du pur n’importe naouac, le bordel avec un grand B, la panthère rose avec une chaussure noire.

Je vois déjà frémir mon mari, mes enfants, tout ceux susceptibles de me croiser au quotidien et d’essuyer les plâtres , tous ceux à qui, surtout,  je m’évertue à vendre ma soit disant perfection parfaite, les couacs n’étant là que pour confirmer la règle, mettre en exergue mes apothéoses et tutti quanti. Ou alors, ils ne frémissent pas du tout, parce qu’il n’y a que moi qui croit encore faire illusion, c’est plus que très bien possible aussi, vu que quand même, ils mangent mes klougs depuis pas mal de temps, que ce soit une buche ou un gâteau russe. Désormais j’attaquerai le kloug direct.

J’aurai pu aussi m’en douter de part mon goût immodéré de l’inutilité

Du coup, en mon fort intérieur, je vais adopter l’approche contraire, ça me semble plus malin, car au lieu de m’auto-reprocher constamment mes manques je les applaudirai car j’aurai réussi à tenir ma résolution et mes couacs ( mes réussites à l’insu de mon plein gré ) seront normalement applaudi par ceux qui s’attendent au pire, du coup, ben, je vais, normalement, selon mes calculs approfondis, traverser cette année 2016 sous un tonnerre d’applaudissements.

Comme je suis partageuse, je veux bien partager ma bonne idée, il suffit pour s’inscrire à cette résolution de mettre son nom en commentaire.

Je m’engage pour le coup à écrire régulièrement des articles sur « comment être nul, pour les nuls ». Mais comme je m’engage aussi à être assez peu fiable… advienne que pourra.

Bon, je m’en vais chez fedex poster la clé que je ne devais surtout pas embarquer, pour tout dire, je suis assez fière,  je commence en grande pompe cette somptueuse année,  je crois que je suis assez faite pour la nullité, je me suis fourvoyé sur le chemin de la perfectibilité trop longtemps. Stop la pression, vive le marasme. 🙂

clap clap clap.

merci.

11401171_476192112540437_4695730693204466207_n

 

Publicités