L’arroseur arrosé.

Ce soir, je viens vous parler de la petite voix.

Pas l’intuition, ça j’en parlerai une autre fois, mais la petite voix, la saleté là, qui, si elle était personnifiée, on trainerait devant les tribunaux compétents pour harcèlement moral, mais comme elle ne se voit pas et que surtout elle ne détruit que nous même on la tolère. C’est dingue le nombre de trucs qu’on tolère parce qu’ils ne font du mal qu’à nous-même! Comme si on valait moins que les autres? 

Aime ton prochain comme toi même

 

Je dis ça, je dis rien hein…

Donc la petite voix, la saboteuse en chef, celle qui, de sa voix aigre de sale garce, vous en balance des vertes et des pas mûres toute la journée :

« ma pauvre fille tu crois vraiment que tu vaux le coup? t’as encore raté ceci ou celà, t’es nulle tu n’y arriveras jamais, t’es moche, t’es prétentieuse, radine etc. »

(liste non exhaustive et qui existe en version masculine j’imagine que les mecs ne sont pas exemptés. )

Ben j’ai compris comment lui fermer son clapet.

Et comme je suis partageuse je vais vous le dire.

Quand elle m’envoie un scud du genre:  tu passes encore pour une grosse débile, tu vois pas là que t’es pas dans le mood? 

ben au lieu de me liquéfier, de perdre contenance, de ramer pour essayer de trouver une solution je la regarde bien dans les yeux (tant que faire se peut avec une voix qui n’a donc pas d’yeux et qui est dans ma propre tête donc derrière mes propres yeux!  mais vous aurez compris l’image…) et je lui répond: oui je suis une débiiiiiiiile!!!! je suis une coooooonnnne, je suis nulle, à coté de la plaque, pas sortable etc. Je lui dresse SA liste non exhaustive en hurlant, en la ridiculisant et du coup…ben elle prend l’air très couillon de l’arroseuse arrosée. 

Et elle la ferme.

Elle revient souvent à la charge, faut dire que je l’ai laissée bien s’installer et elle est du genre tenace, donc des fois c’est plus vicelard, elle m’attaque sur mes points faibles, ceux que je sais véridiques quand même, qui piquent pas mal:

t’es orgueilleuse, t’es autoritaire, prétentieuse etc…

Et beeeeeeen ouiiiiiiiiii!!! Je le suis, orgueilleuse, autoritaire, prétentieuse, je suis un moooonstre! 

Et ça marche aussi!! En plus c’est jouissif, pourquoi se priver? 

On baisse les armes, on les tend même à l’autre, tiens amuse toi toute seule, moi j’ai piscine.

Et d’une pierre deux coup, elle la ferme et nous fout la paix, et on apprend à s’accepter comme on est, vu qu’il n’y a pas toujours le choix et qu’au final, nos défauts ne sont qu’un autre versant de nos qualités, j’en parlerai une autre fois aussi. Avec l’intuition ça fait deux articles à venir.

En verve la Zsa Zsa. 

arroseur

 

 

Publicités