Mathématiques fondamentales

En ce moment, je comprends plein de trucs d’un nouveau genre pour moi.

Le genre mathématique.

J’étais une littéraire pure et dure, une heure de math hebdomadaire au lycée, que j’arrivais même à éviter en me faisant virer, on essayait de faire croire à la prof que son sonotone était pété en articulant en silence… Ca n’a jamais marché, je crois que c’est la faute du jardinier et de sa tondeuse…

Bon j’ai beau avoir quelques fulgurances, genre je calcule de tête la TVA plus vite que l’Etat , je reste quand même ce qu’on peut appeler une buse en maths.

Déjà une digression, mais pour bien signifier en quoi mes dernières prises de conscience vont peut-être vous paraitre évidentes, mais à moi, qui reviens de très loin, ce sont de véritables épiphanies.

Règle ou théorème n°1:

tant que je m’achèterai des vêtements qui me plaisent qu’à moitié j’aurai un look qui ne me plait qu’un tiers… ah bah oui, ah bah oui… deux fringues à moitié bien ne font pas un look top. Deux moitiés ne font pas un en mode. Ca fait même moins d’un demi. Oui!

Je vous épargne l’analyse psy qui expliquerait pourquoi je m’achète des trucs que j’aime pas trop, on est en cours de math là.

Donc! Si je veux me trouver bien habillée, il faut que je m’achète des fringues qui me plaisent vraiment. ah.

Théorème n°2: en bouffe, une demie portion ne fait que la moitié en calories qu’une portion complète. Pour moi, c’était très flou… genre un demi croissant faisait sûrement un truc du genre  la racine carré de la moitié de Pi d’un croissant entier en calories… du coup, valait mieux manger tout le croissant.

Ben non. Il parait que non. Un demi croissant vaut mieux qu’un, enfin si ton désir est de maigrir. Si c’est le contraire, ben faut faire le contraire. Ooooh!

Théorème n°3: Ne fais pas aux autres ce que tu voudrais qu’on te fasse, mais fais toi d’abord ce que tu voudrais qu’on te fasse.  Là, je ne m’explique pas le pourquoi, c’est pour ça que je le mets dans le dossier maths.  C’est pas parce que tu respectes les autres qu’on te respecte. Mais le théorème c’est plutôt: si tu veux être respectée, respecte toi. Fais toi à toi ce que tu voudrais qu’on te fasse. Le respect appelle le respect, mais pas comme on nous a dit. On nous a donc mené en bateau. (Ici)

et pour finir le Théorème de la vie en couple (merci Laure!):

1+1=11 et pas 2. Ne deviens pas un truc global, un amalgame, quand tu es en couple. Faut rester soi et l’autre reste l’autre. Genre on est deux et on reste deux. Sinon… c’est juste pas possible. C’est jamais équitable il y en a toujours un qui devient plus deux que l’autre… enfin, je veux dire, il y en a toujours un qui s’amalgame et du coup se gomme plus que l’autre. Bref. Reste une personne. Et ne demande pas à l’autre de devenir seulement ta moitié. Laisse le entier.

Bon voilà, tout ça il faut se le noter,  se le glisser dans ton  agenda,  en fond d’écran ou bien te coller un post it sur le front mais n’oublie pas de l’écrire à l’envers, pour pouvoir le lire dans ton miroir. Ca aussi c’est mathématique.

Voilà.

Publicités