Code du déshonneur, Article 4: être positif

Il est honteux, inconséquent et limite idiot de penser positif.

C’est parfait pour notre article 4 alors.

Article 4:

 » penser positif, partir gagnant et optimiste, se dire que c’est bien le meilleur qui va nous arriver et virer l’échec et le malheur de nos vies, pas le droit de cité ni d’être cité « .

Avez-vous remarqué que quand vous vous dites que vous n’êtes pas fait pour ça, que vous n’allez pas arriver à faire quelque chose en général ben…Vous n’y arrivez pas?

Quand vous vous dites, je suis fâchée avec cette personne, on ne va jamais se réconcilier, effectivement, c’est gravement foutu?

Quand vous vous dites de toute manière je ne serais jamais beau, musclé, bien habillé, ben c’est vrai?

Quand vous vous dites j’ai une vie de merde ou tout va mal, ben…

Quand vous vous dites moi je pourrais jamais changer de boulot et m’épanouir…pareil.

ah.

Non ça ne vous convainc pas? Vous vous dites c’est normal de penser que je ne vais pas y arriver puisque que je m’en sais incapable ou que c’est juste impossible.

Bon ok, mais si c’était vraiment impossible, pourquoi certains y arrivent? Pas forcément plus intelligents, plus chanceux que vous en plus…hein? ben non. Pas forcément.

A relire: ici

Et si pour une fois, juste comme ça pour voir, pour l’expérience et acquis de conscience vous vous en pensiez capable? Si pour une fois vous changiez de façon de faire, de prévoir, de penser?

Vous n’êtes pas manuel, en êtes vous-sûr? Vous ne pouvez pas maigrir, en êtes vous sûr? Vous n’êtes pas fait pour ci ou pour ça, mais qui vous l’a dit?  Quelle preuve concrète avez-vous à part que vous vous répétez inlassablement que vous en êtes incapable?

Ne pas penser à l’échec, et votre inconscient ne le mettra pas au programme. Aussi simple que ça. Votre inconscient c’est un ordinateur, un vieux, avec des disquettes, (on évolue pas aussi vite que Apple, mais on est pas mal non plus, ne vous morfondez pas, bientôt nous aussi on sera tactile, ça va être chouette!), si vous lui mettez la disquette du malheur et de l’échec, votre inconscient fera ce que vous lui dites, si vous lui mettez la disquette du bonheur et de la réussite, il se conditionnera pour vous aider à avoir le meilleur en tout.

Je ne vous parle même pas des ondes positives dont vous serez entouré et que vous projetterez à tout va autour de vous et qui enverront des signaux de partout et vous aplaniront le chemin… Non je ne vous en parle pas, il faut le voir pour le croire. Et je vous préviens, c’est vite vu! Faites gaffe! Ca fait presque peur et croire en Dieu! Mais je n’en parle pas encore vous allez me prendre pour une vieille hippie new age et vous foutre de moi.

Je n’avais pas compris tout ça avant qu’une amie m’appelle, désorientée, son hypnotiseur ericksonnien l’ayant renvoyée chez elle en lui disant: « je ne peux rien pour vous, vous ne voulez pas changer, c’est vous qui vous bloquez. »

Ca a été la révélation:

Je vous essplique, rien ne vaut un exemple concret, et je veux bien être le cobaye de la farce qui n’en est pas une du tout.

Ce n’est plus un secret, j’ai des ENORMES soucis de poids, et quoique je fasse depuis 5 ans je ne perd pas un gramme.

Et là je me suis demandée dans quelle mesure JE pouvais me bloquer puisque physiologiquement je n’ai aucun souci…

Là ça a été le déclic.

Est-ce que je m’imaginais mince un jour? Non.

Est-ce que je lisais des trucs de mode que j’adore? Non puisque je partais du principe que ça ne serait jamais pour moi.

Est-ce que je regardais les vitrines des belles boutiques? Non je détournais la tête, ce n’était pas mon monde.

Est-ce que je me projetais, est-ce que je faisais de mon corps mince une toute prochaine réalité ? Non.

Est-ce que je croyais être mince un jour comme quand on prend son billet d’avion et qu’on sait qu’on va partir en voyage? Non, ce n’était pas du tout du domaine du possible pour moi.

Et là j’ai décidé.

J’ai pris mon billet d’avion pour une taille 40. Voir 38 tiens! OUAI!!! 38!!!!!

Je commence déjà à choisir les vêtements que je mettrais dans ma valise. Et les godasses, et les chapeaux. Je met de l’argent de coté pour ma prochaine garde robe.

Et vous savez quoi?

Je mange juste à ma faim, et j’ai perdu 5 kg en 1 mois. Alors que je n’avais pas perdu 100g en 5 ans. Et je sais que ce n’est que le début, car je ne pense pas une minute qu’il puisse en être autrement.

Mon inconscient m’a écoutée, et à fait de ma prochaine minceur une réalité, et m’a créer un appétit en conséquence.

Jamais envie de sucrerie ni de gras, une envie de faire du sport de plus en plus présente, et tout ça sans aucun contrôle, sans aucune douleur, aucune frustration, parce que si, il y a 2 mois, je me servais les portions que je me sers aujourd’hui j’aurais fait un scandale et je me serais auto remboursée, mais là rien, tranquille! Naturellement!

(euh non je ne suis pas anorexique, je l’ai été, je connais, là je bouffe, avec plaisir et gourmandise, et de tout, je ne me refuse rien, hier c’était caramel au beurre salé, c’est pour vous dire! Mais des plus petites quantités, et je m’arrête dès que je n’ai plus faim.)

Mettez la disquette de la réussite, visualisez ce que vous désirez, appuyez sur « entrée », et c’est parti!

C’est totalement déshonorant n’est-ce pas, de réussir sans effort?

Indiscutablement déshonorant. C’est même un pêché mortel à ce point là.

Bon j’en vois qui vont s’assoir sur le canapé et se dire: ah oui, la pensée positive, ça marche? Ben aujourd’hui je visualise de gagner au loto, et sans avoir jouer en plus, on va bien voir si c’est pas des conneries ce truc…

Allez-y, et passez à coté de la chance de votre vie. De vous faire une belle vie par vous-même. Consciemment, joyeusement et en beauté. Enjoy your canapé!

602655_509793269040007_1294976171_n

Gaffe! Coco vous surveille! Si il y en a bien une qui n’a pas douté c’est elle! Et pour notre plaisir à tous!

Et ne croyez pas qu’on a une quantité de bonheur limité et qu’elle doit se payer en malheur.La vie n’est pas équilibrée, en rien, il n’y a pas de raison que le malheur et le bonheur le soit, n’est ce pas?

C’est vous qui le croyez et le faites croire à votre inconscient. Stop! Faites pencher la balance du bon coté!

Prenez les commandes!

Publicités