Code du déshonneur, Article 3: Prendre ce qu’on nous donne.

Il semblerait que c’est très mal poli de dire juste « merci ça me fait plaisir, je suis ravie je vais profiter à fond de ton cadeau! »

Non on doit répondre: Oh non c’est TROP, je ne mérite pas, tu n’aurais pas dû. Oh lalalalaohMONDIEU!

Il y en a même qui nous gueule dessus. Ce sont les extrémistes de la politesse (et de la peur d’être en dette).

Donc si vous voulez vivre dans le déshonneur le plus complet, acceptez les cadeaux, les compliments, les offrandes, les bénéfices, les privilèges et dites juste « merciiiiiiiii ».

Ne méjugez pas celui qui vous offre quelque chose en lui laissant croire qu’il s’est trompé en voulant vous faire plaisir, en insinuant qu’il est un abruti total de vous donner quelque valeur que ce soit et de vous le montrer en vous offrant des cadeaux qu’il estime, lui, être à la hauteur.

Bon ça, c’est pour la partie concrète.

Mais vous commencez à me connaitre, la simplicité m’aime mais la facilité n’a pas droit de cité chez moi.

Pour être totalement déshonoré il faut pousser l’acceptation encore plus loin.

Jusqu’où?

Jusqu’à…

… nous même.

Prendre ce qu’on nous a donné, et en prendre soin, le chérir comme tout cadeau précieux d’intentions.

Quand on vous offre un bel objet, un beau vêtement, une voiture (si, si si ça arrive!), vous ne le planquez pas dans un coin, vous ne le laminez ni le maganez à coup de ciseaux sous prétexte que vous estimez que vous ne méritez pas? SI? Non…Sinon c’est du domaine du psy hein!

Non, vous le chérissez, vous en prenez soin, vous le faites briller.

Alors?

Ou veux-je en venir?

Que ce qu’on vous a donné à la naissance, les Bonnes fées, Dieu, le Destin, le père Noël ou Gaya, qu’importe, les cadeaux qu’on vous a offert de bon coeur, il faut également remercier et en profiter et en prendre soin! Les faire briller!

On vous a offert le bon goût, l’intelligence, l’humour, la beauté, les muscles, la santé, ou bien encore la main verte (voire le tout, Luckyluck!) et bien il faut en profiter au maximum! Ne pas minimiser vos talents sous prétexte que ça ne se fait pas d’être « très » voir « trop ». Polissez-les!

En général pour vivre dans l’honneur, il vaut mieux être moyen, ce qu’on confond avec humilité en plus. 2 inepties en une.

L’humilité, la vraie, c’est d’accepter ce qu’on nous donne. TOUT ce qu’on nous donne. Qui sommes-nous pour refuser? C’est Miss Fierté déguisée et mal fringuée qui nous induit en honneur. Pas Mme Humilité. Mme Humilité elle, elle prend ce qu’on lui donne. Elle ne fait pas la mijaurée. Ni la majorette.

Pour vivre dans le déshonneur,  il faut rendre grâce et être respectueux de TOUT ce qu’on a nous offert. Prendre TOUT ce qui a été mis à notre disposition.

Ne pas vivre à moitié pour le seul motif que ça ne se fait pas de vivre pleinement.

Surtout que si vous ne les prenez pas ces cadeaux, ils ne servent à personne d’autre! Il pourrissent dans un coin pendant que vous dépérissez dans l’autre. C’est tout bidon comme plan!

Dans tout ce que vous vivez, tout ce que vous faites, allez au maximum de vos capacités, n’oubliez pas de prendre TOUT ce qui vous a été offert, et de le faire bien briller. Brillez!

Et dites merci.

On est déshonorés mais on a du savoir vivre.

 

Publicités