Le Bonheur

Ne crois pas ceux qui t’en donneront la recette. Il n’y en a pas.

Pour la bonne raison que le bonheur ne s’acquiert pas, le bonheur se décide.

Il ne dépend de rien d’autre que de ton état d’esprit.

Il ne dépend pas du fait que tu sois beau ou laid, c’est un leurre, as-tu pu constater que les gens beaux sont plus heureux que les autres ?

Il ne dépend pas du fait que tu sois gros ou maigre, bien ou mal habillé, riche ou pauvre, célibataire ou marié.

Toute situation a son lot de désagréments et d’avantages.

Oui vivre sainement et bien te porter pourra éventuellement te permettre de vivre plus longtemps.

Mais ne vit-on jamais assez longtemps ? N’est-il pas toujours trop tôt pour mourir ?

Avons-nous réellement le pouvoir de retarder la mort ?

Et finalement, est-ce important ?

N’y pense pas.Vis.

Sois heureux, sans jamais te laisser dicter, conseiller .Tu sais très bien si tu es bien ou mal, n’est-ce pas ? Les émotions sont là pour te le dire !

Tu te sens en colère, c’est que ça ne te convient pas, tu te sens triste c’est pareil.Remédies à ça, sors toi de là.

Tu te sens détendu et bien dans ta peau, c’est parfait.

Et tu verras que tu voudras vivre sainement, que les conseils qu’ils te donnent tu les appliqueras automatiquement, non pas pour une éventuelle récompense, une vie plus longue, un physique de rêve, mais simplement parce que tu auras automatiquement le bon comportement, le comportement équilibré, adapté à ta nature humaine.

Car quand on vit en accord avec soi-même on fait automatiquement ce qui est bon pour soi.

On a de l’amour propre. Plus de penchant auto-destructeur, plus besoin d’excès en tout genre ; mais ce n’est pas le contraire, on commence par vivre sereinement, on ne commence pas par manger équilibré, par arrêter de fumer…

Souvent on nous donne la solution pour guérir d’un symptôme de notre mal-être :

Arrête de boire, de fumer, de manger, de coucher, de dormir, de regarder la TV.

Mais on ne s’attaque jamais au mal-être.

Alors on n’y arrive pas, et aux problèmes antérieurs s’ajoute la culpabilité de ne pas réussir quelque chose d’aussi simple que d’éteindre sa TV…

Non, il faut apprendre à vivre en conscience, il faut apprendre d’abord à vivre heureux, et le reste suit. Pas le contraire.

Pas le contraire mon chéri, ne tombe pas dans ces pièges qui sont légions dans notre système, il est d’ailleurs basé sur ça : on nous fait croire que le bonheur nous est extérieur et qu’il s’achète.

Oh oui, je tombe dans les lieux communs, mais mon message est tellement simple que je ne peux y couper…Ne lève pas les yeux au ciel et continue à lire!

image-1

 

 

Publicités